"Les pérambulades ruthénoises", lauréate de l’appel à projets du Siècle Soulages

"Les pérambulades ruthénoises", lauréate de l’appel à projets du Siècle Soulages

Rédigé le 14/06/2019
Aveyron Digital News


Afin d’associer les acteurs locaux à cet événement qui rythme la vie ruthénoise en cette année 2019, la ville de Rodez à lancer un appel à projets. Le jury, réunit début mai, à retenu quinze lauréats.

Le Siècle Soulages continue d’animer la ville de Rodez. Après s’être réuni lors d’une première session, le jury a de nouveau délibéré, début mai, pour retenir quinze projets sur vingt-six dossiers déposés, qui vont s’inscrire dans le cadre du centenaire de l’artiste ruthénois. Et qui verront le jour d’ici le mois de décembre.

Un appel à projet international

Cela commence dès aujourd’hui avec l’artiste chinoise Ma Defan qui présente "Yongheng, empreinte d’éternité". Le vernissage a lieu ce vendredi, à 11 h, devant le musée Soulages où l’artiste calligraphe et plasticienne a réalisé une installation immersive d’immenses panneaux de verre en hommage à Pierre Soulages.

On retrouvera également un concert de musique contemporaine porté par Hamadryade et ancré dans les mots du maître de l’Outrenoir. Ce concert-promenade se déroulera le 17 novembre dans le musée.

Le projet "Pierre Soulages, la puissance de la création" aura lieu le 16 octobre. Il se présente sous la forme d’un concert du quatuor Capriccio qui reprendra Boulez, Webern, Beethoven.

« Il était difficile » selon Jean-Michel Cosson, membre du jury, de faire le Siècle Soulages sans le Centre européen de Conques. Ce dernier porte le projet "Illuminations sonores" qui vise à redessiner l’architecture de l’abbatiale Sainte-Foy par la lumière et la musique. Pour l’occasion, l’organiste Thierry Escaich sera présent. Le 28 octobre à Conques.

L’artiste ruthénois Lombre a également retenu l’attention du jury avec son projet "La lumière du noir". Il va écrire une chanson inspirée de l’œuvre de Pierre Soulages.

Le street art répond présent

Plusieurs projets de street art seront également de la partie avec Nicolas Delpech, qui réalisera une fresque hypnotique avec un jeu de couleurs et de répétitions de motifs sur un bâtiment de la rue Béteille. Puis un autre porté par le collectif Aéroson 12 qui réalisera à son tour une fresque avec une interprétation personnelle de l’œuvre de Pierre Soulages. Lieu à définir.

Le Centre culturel occitan du Rouergue effectuera des peintures murales via la projection de pigments naturels par le souffle. Et ajoutera, à ce projet, une dimension littéraire en faisant rayonner la poésie des troubadours sur les murs. Le lieu et la date restent à définir.

Du BMX pour raconter l'abstrait

L’association Da proposera "Prélude", une expérience visuelle et sonore numérique. Un dispositif artistique qui rend hommage à l’œuvre de Pierre Soulages et à son jeu avec la lumière à l’aide de 49 pieds de lampes imprimés en 3D et 49 podiums surplombés. L’expérience visuelle se fera par le biais de casques de réalité-mixte.

Le sport et l’art se rencontreront également avec Onet BMX Flat qui racontera l’abstraction à travers le mouvement du vélo. Cela se déroulera les 23 et 24 novembre aux abords du musée Soulages. Un musicien et un vidéaste prendront part à la performance.

La Jeune chambre économique a également retenu l’attention du jury avec "Les préambulades ruthénoises". Une balade de trois kilomètres pour découvrir le patrimoine ruthénois à travers les œuvres contemporaines du Siècle Soulages et avec des pauses gourmandes. Deux journées sont prévues, dimanche 11 août et dimanche 15 septembre.

Livre, plaquette, cachet...

Gérard Marty réalisera une suite de sérigraphies. Ce livre reprendra les lieux aimés de Pierre Soulages (rue Combarel, arbres du causse, musée Fenaille, Conques…).

La Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron éditera à l’automne une plaquette en noir et blanc reprenant des articles et documents inédits évoquant le patrimoine architectural, photographique ou archéologique méconnu de Rodez.

L’association Rodez Antonin-Artaud publiera une plaquette montrant des connexions entre les deux artistes aveyronnais.

L’amicale philatélique du Rouergue va créer un bureau postal temporaire à l’occasion du Siècle Soulages. Pour l’occasion, un cachet rond illustré sera créé et apposé sur des documents souvenirs.

Enfin, le jury a souhaité retenir et soutenir à nouveau le projet "Monochrone", porté par le collège Amans-Joseph-Fabre et qui se déroule sur toute l’année. Il concerne 1 000 élèves des écoles et collèges qui réalisent tout un ensemble d’actions artistiques autour de la matière, du geste, de la lumière et de différents supports, à destination du grand public.