Amélie Mouly Marques sénatrice JCI au sein de la JCE de Rodez

Rédigé le 05/07/2022


Depuis le 30 janvier 2022, Amélie Mouly Marques est devenue sénatrice au sein du mouvement international de la JCI – Junior Chamber International. Cette récompense est remise, après validation par un jury, à un membre de l’association pour le féliciter de son engagement et de son parcours, et le rend membre à vie de l’associaiton. La Jeune Chambre Économique est un mouvement associatif d’envergure internationale, qui réunit des jeunes âgés de 18 à 40 ans, soucieux d’entreprendre des actions à impact positif sur leur territoire.

Investie depuis 2012 au sein de la Jeune Chambre Économique de Rodez, Amélie a su s’illustrer par son action et son engagement en tant que bénévole. Elle a découvert l’association en 2012, grâce à sa marraine, Séverine Benech, et s’est rapidement investie au sein d’une commission à caractère social « Handi’cap ou pas Cap », ayant pour objectif de sensibiliser les citoyens à la question du handicap.

 



En 2013, Amélie franchit le pas et devient officiellement membre de l’association, convaincue par les valeurs et les actions portées par le mouvement. Motivée par l’étendue des possibilités qu’offre la Jeune Chambre Économique, Amélie prend des responsabilités au sein du bureau de l’antenne locale de Rodez dès 2014 en tant que trésorière et Vice-Présidente déléguée à la formation. Elle se forme et gagne en compétences grâce à la JCE. Méthodique, rigoureuse et appliquée, elle transmet son savoir aux membres qui l’entourent et participe activement aux actions de l’association.

Dès 2014, Amélie découvre une entreprise fondée par la JCE de Rodez : les Ateliers du Rouergue. Cette association a pour but d’insérer dans le milieu du travail des personnes en situation de handicap. La JCE ayant été à l’origine du projet, elle dispose de sièges au sein du conseil administration de l’entreprise. Amélie y entre en 2014 et s’y investit depuis avec bienveillance, dans un souci de transmission des valeurs JCE.

Maman pour la seconde fois en 2015, Amélie ne délaisse pas l’association et poursuit son parcours en devenant secrétaire en 2016. Persuadée qu’elle peut aider la JCE de Rodez qui traverse alors des moments difficiles, elle n’hésite pas à se lancer un nouveau défi et candidate pour devenir la future présidente de l’association.

En 2017, Amélie est élue présidente de la JCE de Rodez. Elle a pour ambition de relancer la dynamique de l’association, en restructurant son fonctionnement et en la replaçant au cœur de son territoire. C’est le début d’un renouveau pour la JCE de Rodez, grâce à l’engagement d’Amélie et son équipe au sein du bureau local. L’association se développe, fait naître de nouveaux projets, et se construit un réseau de partenaires sur le territoire.

Après son mandat de présidente locale, Amélie poursuit sa route avec un investissement en tant que trésorière au niveau régional, au sein de la Fédération Occitanie en 2018. Elle reste en parallèle très engagée au niveau local, en participant à plusieurs commissions et en veillant au développement de l’association. En 2019, elle devient marraine d’un nouveau membre Jonathan Visintin, puis à nouveau en 2020 pour l’arrivée de Marion Bouloc. Elle a à cœur de transmettre les valeurs Jeune Chambre, et de les partager.



L’année 2019 marque également un premier engagement pour Amélie au niveau national : elle devient chargée de mission du RADAR des membres. Son rôle est alors de comprendre les raisons de l’engagement et du désengagement des membres sur toute la France, dans un objectif de fidélisation. Ce poste lui offre de nombreuses rencontres, en parallèle de ses premiers pas en tant que formatrice officielle de la JCEF. En effet, Amélie ne s’arrête pas là et poursuit son parcours en se formant pour devenir elle même formatrice. Elle sait captiver son auditoire, et faire preuve de bienveillance auprès des jeunes membres. Sa motivation est telle qu’elle évolue professionnellement vers le domaine de la formation.

En 2021, Amélie poursuit son parcours en devenant chargée de mission nationale pour l’externalisation de la formation. Grâce à ce poste, elle met en place des projets d’envergure au niveau national, sans toutefois oublier son engagement local. C’est ainsi qu’elle s’organise pour apporter tout son soutien à la préparation de la Conférence des Présidents de la Jeune Chambre Économique Française 2022 à Rodez. Il s’agit du dernier évènement d’envergure nationale pour la JCEF qui s’est déroulé à Rodez en janvier 2022, avec l’accueil des présidents locaux du mouvement, grâce à un collectif de membres dynamiques et motivés. 



Si la JCE de Rodez est aujourd’hui devenue impactante sur son territoire, reconnue au niveau national, et forte de ses différents membres, c’est grâce à l’impulsion donnée par Amélie au moment où l’association en avait besoin. Son parcours au sein de la Jeune Chambre Économique est remarquable, et il était donc indispensable qu’il soit reconnu par la remise d’une distinction à vie.

Amélie Mouly Marques devient en 2022 la première femme nommée sénatrice au sein de l’association ruthénoise, trente-sept ans après la nomination du dernier sénateur à Rodez, Jean-François Théron. Les bénévoles de l’association lui sont reconnaissants pour son investissement sans faille, et sont heureux de savoir qu’ils pourront toujours demander conseil à leur sénatrice #80046 !